Tout d’abord, nous vous remercions de vous diriger vers une association !

En adoptant un chat ou un chaton en association, vous aidez non seulement ce loulou mais également celui qui prendra sa place. De plus, en passant par une association plutôt que par un particulier, qui néglige la stérilisation de son chat, vous luttez contre la misère animale et faites ainsi un vrai acte de protection animale. En effet, la surpopulation féline entraîne abandons, euthanasies, trafics en tout genre, et donc la souffrance de milliers d’animaux… Enfin, vous profitez de tarifs avantageux pour les soins effectués !

 

Quelques questions qui vous permettront de savoir si vous êtes prêt à accueillir un chat dans votre maison

  • Tous les membres de mon foyer sont-ils d’accord pour cette adoption ?
  • Suis-je sûr qu’aucun membre de mon foyer n’est allergique aux poils de chats (j’en ai déjà fait l’expérience en situation réelle chez des personnes ayant un animal) ? Dans le cas contraire, comment vais-je gérer ?
  • Ai-je des solution vacances pour faire garder mon animal pendant les vacances (garde à domicile, pension…) ?
  • Ai-je conscience que les soins vétérinaires causés par des maladies ou accidents peuvent être élevés ?
  • Ai-je du temps à consacrer à son hygiène (vider sa litière, le brosser, le traiter contre les parasites…) ?
  • Supporterai-je les poils sur les vêtements et le linge ?
  • Est-ce que je n’ai pas peur que les meubles auxquels je tiens puissent être abîmés ? Suis-je prêt à placer des phéromones et des grattoirs à des endroits stratégiques ?
  • Est-ce que je pourrai renoncer aux plantes toxiques et est-ce que je sais que les autres pourront être abîmées ?
  • Suis-je prêt à ne pas abandonner mon animal si :
    – Ma famille s’agrandit
    – Mes (futurs) enfants se révèlent allergiques
    – Je me sépare de mon conjoint
    – Mon nouveau conjoint n’aime pas les animaux ou y est allergique
    – Je dois partir seul(e) fréquemment ou pour une longue durée

Si vous ne pouvez pas répondre par l’affirmative à ces différents points, ne vous lancez pas dans l’adoption, pour votre bien et celui de l’animal. Envisagez plutôt la garde temporaire de chat(s) en tant que Famille d’Accueil, ce qui constitue une bonne action et vous permettra de sauver des chats sans vous engager sur le long terme, et peut-être… de craquer plus tard sur l’un de vos pensionnaires ?

Je veux devenir Famille d’Accueil !

Si vous pouvez répondre par l’affirmative à ces différents points alors vous êtes prêts ! Vous pouvez continuer la lecture 🙂

 

Choisir un loulou qui vous conviendra

Avant d’adopter, il faut vous demander ce que vous attendez de votre compagnon mais aussi et surtout ce que vous pouvez lui offrir. Nous sommes souvent les mieux placés pour vous conseiller un loulou qui vous conviendra !

Adopter un chaton
Souvent, on se dirige naturellement vers un chaton, on a envie d’adopter un bébé tout mignon. Mais il faut avant tout penser au temps que vous aurez à lui accorder et à votre tolérance aux bêtises qu’il pourrait faire à cause de son comportement joueur. Un animal junior est comme un bébé :

  • Il va s’ennuyer si vous le laisser seule 8 à 10h par jour.
  • Il a besoin de présence et vous devrez jouer avec lui. Beaucoup.
    Il a besoin d’éducation et de patience. Beaucoup.
  • Il risque de causer quelques dégâts… et de vous empêcher de dormir.
  • Il faudra penser à sécuriser votre intérieur (objets fragiles, plantes, fils électriques…).
  • Son caractère n’est pas encore défini : il pourra rester joueur… ou non! Rester câlin… ou non. Pot-de-colle… ou non. En choisissant un chaton vous n’avez aucun moyen de le savoir au moment de l’adoption.

Adopter un chat adulte
En réalité adopter un animal adulte présente de nombreux avantages!

  • Son caractère est déjà établi et connu par sa FA, vous n’aurez pas de surprise! Si vous cherchez un chat pot-de-colle ou un contraire un chat qui peut rester seul longuement, un chat joueur ou calme… nous pouvons vous aider à choisir le chat qui vous conviendra!
  • Sa taille est également définitive : là non plus, pas de surprise!
  • Un animal adulte s’adapte généralement très vite à sa nouvelle vie et est souvent particulièrement attaché à ses nouveaux maîtres car il en est reconnaissant.
  • Il a, normalement, passé la phase d’apprentissage, pour vous cela signifie moins de bêtises à gérer.
  • Il est également plus calme.

Adopter un animal âgé
Adopter un animal plus âgé, c’est lui donner une autre chance et lui offrir une retraite paisible dans un foyer plein d’amour. Ce sont des animaux calmes mais tout aussi affectueux, qui méritent eux aussi une famille attentionnée ! C’est également un choix à envisager pour les personnes âgées : pensez que les maisons de retraite n’acceptent pas toujours les animaux de compagnie ou que vos enfants ne voudront peut-être pas de votre félin…

Nous cherchons parfois des « familles d’accueil définitives » ou « paniers retraites » pour les chats âgés que nous recueillons. Ainsi, nous payons tous les frais de santé et savons que ces loulous coulent une retraite au chaud et avec de l’amour.

Adopter un mâle ou une femelle?
On entend souvent dire que les mâles sont plus… alors que les femelles sont plus… Enfin moins… Bref, on entend dire beaucoup de choses! Certains chats sont sociables et vont facilement se laisser caresser par tout le monde (des chats “faciles”, quoi). D’autres sont timides et réservés : leur affection est plus exclusive, elle se porte uniquement vers ceux qui ont pris le temps de gagner leur confiance. Mais le caractère dépends du chat et non de son genre.

 

Adopter un chat « positif » (FIV+ ou FeLV+)

Nous recueillons parfois des loulous porteurs d’un virus comme le FIV (le “SIDA du chat”) ou le FeLV (la leucose féline), nous détectons ces virus par un test sanguin. Le résultat est noté sur le carnet de santé, la mention apparaît sur la fiche de l’animal, les potentiels adoptants y sont sensibilisés. Dans le milieu de la protection animale, nous les appelons « les chats positifs » en référence au résultat positif du test sanguin. Ils sont communément appelés « FIV+ » ou « FeLV+ ».

Si vous souhaiter avoir plus d’explication de ces virus et de ce qu’ils impliquent, vous pouvez télécharger un PDF dédié ici. Ces chats sont des loulous comme les autres, qui méritent eux aussi une nouvelle vie dans un doux foyer !